Impôts

Baisse d’impôts pour les Vaudois et soutien aux communes

Le Conseil d’Etat vaudois a présenté sa stratégie fiscale 2022. Sont annoncées notamment une baisse d’impôts pour les personnes physiques et des compensations aux communes de la RIE 3 cantonale

Le canton de Vaud veut baisser les impôts des personnes physiques. Il engagera en parallèle des négociations avec les communes pour mieux compenser les pertes fiscales qu’elles devront subir à la suite de la mise en œuvre, dès 2019, de sa réforme des entreprises (RIE 3).

Le Conseil d’Etat vaudois a présenté mercredi sa stratégie fiscale 2022. Ce document rassemble une série de mesures qui répondent aux revendications de la droite et des communes, sans oublier, pour la gauche, un salaire minimum de 4000 francs pour son personnel.

Une baisse «échelonnée et modérée»

La baisse d’impôts des personnes physiques était réclamée depuis plusieurs mois par la droite au Grand Conseil. Pour «apaiser le débat», le gouvernement propose une baisse du coefficient cantonal «échelonnée et modérée».

Ce coefficient baissera de 0,5 point en 2020, 2021 et 2022, ce qui représente un effet de 49,5 millions. Cette baisse du coefficient sera accompagnée par une augmentation ciblée des déductions pour frais de garde des enfants.

Inquiétude des communes

Les communes s’inquiétaient de l’introduction dès 2019 de la RIE 3 cantonale, qui risquait de leur faire perdre des rentrées fiscales. Le canton annonce qu’il «entre en matière sur un soutien plus important» que les chiffres articulés jusqu’ici en guise de compensation. Pour autant, précise-t-il, qu’une clé de répartition entre communes et une base de calcul partagées soient trouvées.

Lire aussi: La réforme fiscale des entreprises devrait renflouer l’AVS

Publicité