Le moins que l’on puisse dire, c’est que Pierre Bayenet, candidat à l’exécutif de la ville de Genève, n’aura pas ménagé ses efforts et ses finances pour s’installer en ville. Après une sous-location à Plainpalais un peu bancale, il a signé un bail de cinq ans pour un appartement auprès de la régie Bernard Nicod. S’il s’y installe comme prévu au 1er mars, gageons que le candidat d’Ensemble à gauche, qui n’a pas lésiné sur les moyens, s’y trouvera à son aise: ce sept pièces et demie se situe près du lac, pour un loyer assez coquet.

Lire aussi: Les flâneries genevoises de Pierre Bayenet