Simonetta Sommaruga a conclu ce vendredi une visite de trois jours à Genève. La cheffe du Département fédéral de justice et police a rencontré les autorités et a suivi le travail des gendarmes aux Pâquis. Elle a avoué avoir été «impressionnée» par le grand nombre d’appels reçus au poste de police. Elle s’est aussi baladée le soir dans le quartier chaud de Genève, avant de regagner son hôtel.

Lors d’un point de presse, raconte l’ATS, la Bernoise a été questionnée sur la présence des dealers aux Pâquis. Elle a indiqué n’avoir pas fait de mauvaises rencontres, en précisant: pour prendre réellement la température, «il aurait fallu que je sorte incognito, or, lors de ma promenade, j’étais bien accompagnée».

La ministre s’est également exprimée sur la question de l’apprentissage pour les sans-papiers. (lire ici).