Le gouvernement de Bâle-Ville intervient dans l’affaire des révélations sur les détenteurs de la «Basler Zeitung» (BaZ). Le Conseil d’Etat exige que la transparence soit faite sur les différents actionnaires du quotidien, note l’ATS.

«Le gouvernement est tenu par la Constitution de soutenir l’indépendance et la diversité de l’information», écrit-il lundi dans un communiqué. Les médias sont importants pour la démocratie. Ils permettent aux gens de former leurs propres opinions.

Selon les médias, le stratège de l’UDC Christoph Blocher financerait et influencerait le journal. Ni lui ni l’éditeur du quotidien bâlois Moritz Suter n’étaient joignables pour une prise de position.