La question posée ce dimanche aux Bâlois était simple: voulez-vous atteindre la neutralité carbone en 2030, en 2037 ou en 2050? La première proposition était celle du comité d’initiative populaire «Basel 2030», la deuxième était un contre-projet du parlement cantonal. La troisième correspondait à l’objectif national fixé par la Confédération.