Bâle veut devenir la capitale verte de l’Europe en 2025. C’est du moins l’ambition affichée par le président du gouvernement cantonal de Bâle-Ville, Beat Jans, qui a annoncé au milieu de l’été la candidature de la cité rhénane au European Green Capital Award, une distinction décernée par la Commission européenne aux villes qui mènent des politiques particulièrement durables.