Conseiller national depuis 2011, l’actuel chef du groupe parlementaire va remplacer Regula Rytz à la tête des Verts suisses. Deux vice-présidents romands ont également été élus lors de l'assemblée des délégués qui s'est tenu en ligne: les Genevois Nicolas Walder et Isabelle Pasquier-Eichenberger. Membre de l’aile militante du parti, le Zurichois, l’un des ténors sous la coupole fédérale, défend un parti combatif et ambitieux.

Le Temps: Pourquoi devenir président des Verts?