Les musiciens du groupe milanais Camerata Mediolanense portent plainte et se constituent partie civile après le saccage du bar fribourgeois «Elvis et moi». C'est ce qu'a annoncé mardi l'avocat genevois Philippe Ehrenström, qui représente les musiciens.

Ces derniers, dont les instruments ont été détruits lors des faits, rejettent comme «dénués de tout fondement» les liens avec l'extrême droite par lesquels les casseurs ont justifié leur action.

Quant à l'association Soleil Noir, elle a fermé son site internet, dont ne subsiste qu'une page dénonçant l'agression. L'association, «lasse de se faire traiter de nazie», a du reste indiqué à 24 heures son intention de cesser ses activités.

Une trentaine d'inconnus cagoulés ont saccagé samedi soir l'établissement public fribourgeois avant le concert du groupe italien, organisé par Soleil Noir. Ces actes, d'une violence inédite, ont été revendiqués par une «Fribourg Antifaschistische Aktion», organisation inconnue à ce jour selon les responsables fribourgeois de l'enquête.