En avril, le Conseil fédéral mettra en consultation le projet Rail 2030. Prolongement de Rail 2000 et des NLFA, ce programme a pour but de compléter et d’étendre le réseau des transports publics ferroviaires en Suisse. Deux variantes sont en discussion. La première est devisée à 12 milliards, la seconde à 21 milliards. La première ne suffirait en aucun cas à satisfaire les demandes de toutes les régions. En Suisse romande, le projet devrait permettre d’augmenter l’offre entre Genève et Lausanne et sur l’axe du Valais, ainsi que de doubler la ligne du pied du Jura, le long du lac de Bienne. La question du financement sera particulièrement difficile à résoudre. Le Conseil fédéral prépare une solution qui ferait office de contre-projet à l’initiative de l’ATE qui veut affecter aux transports publics la moitié des recettes des taxes sur les carburants.