Il n’y aura pas de vote sur l’appartenance cantonale de Belprahon (BE) le 27 juin. Le Conseil communal a annoncé vendredi avoir pris la décision de renoncer à organiser ce vote qui avait suscité l’opposition de la Confédération et du canton de Berne.

Le Conseil communal à majorité autonomiste souligne que la commune de Belprahon n’abandonne pas ses droits et les fera revivre par tous les moyens à sa disposition, sans les mentionner. Il ajoute qu’il se fera un devoir de maintenir les liens et collaboration avec la ville de Moutier qui rejoindra le canton du Jura.

Pas de base légale

Dans son communiqué, le Conseil communal déclare qu’il continuera de revendiquer la reconnaissance de son désaccord sur une situation qui ne peut être considérée comme réglée définitivement. Tant pour la Confédération que le canton de Berne, la Question jurassienne est définitivement réglée et il n’existe pas selon eux de base légale pour un nouveau vote.

Lire aussi: Transfert de Moutier dans le canton du Jura: lancement des grandes manœuvres à Delémont et à Berne

Les autorités communales avaient l’intention d’organiser un nouveau vote sur leur appartenance cantonale le 27 juin. Elles estimaient n’avoir pas pu se déterminer en toute connaissance de cause en septembre 2017 en raison de l’incertitude pesant sur la validité du premier vote de Moutier. Ce village avait alors refusé par 121 voix contre 114 de rejoindre le canton du Jura.