Même en costard, il a des airs d’étudiant. Le 7 janvier dernier, Benjamin Fischer, 29 ans, est devenu le plus jeune président de l’histoire de l’UDC zurichoise. Ce fils de paysan diplômé en économie incarne donc la nouvelle génération, celle qui a grandi dans l’ombre du patriarche Christoph Blocher. De grandes attentes reposent sur ses épaules. Même affaiblie, la section des bords de la Limmat reste la plus influente de Suisse, avec ses 12 000 membres, ses dix conseillers nationaux et son conseiller fédéral, Ueli Maurer.

Lire aussi la chronique: A l'UDC, le crépuscule des géants