Un village de containers sortira de terre dès vendredi dans le quartier du Viererfeld, dans la capitale fédérale. D’ici quelques semaines, il pourra accueillir un millier de personnes dans des containers. Il s’agit de l’une des nombreuses mesures prises par le canton de Berne pour répondre à l’afflux de réfugiés ukrainiens. Ils sont entre 100 et 150 à arriver chaque jour en territoire bernois, pour un total de 4200 depuis le début de la guerre, a indiqué jeudi le gouvernement en conférence de presse. Dans le même temps, le Secrétariat d’Etat aux migrations recensait 26 500 personnes ayant fui le conflit.