Prénom, nom, âge? Lucien Erard, 56 ans.

Lieu d'origine? Le Noirmont (JU).

Fonction? Directeur de la Régie fédérale des alcools depuis 1996.

Depuis quand travaillez-vous à Berne? 1973.

Lieux où vous avez grandi? La Chaux-de-Fonds puis Neuchâtel.

Où habitez-vous aujourd'hui, pourquoi? A Neuchâtel. J'y suis revenu à la fin des années 80 car ma fille ne pouvait continuer sa scolarité à Berne au moment d'entrer au gymnase. A présent, nous restons à Neuchâtel car ma femme y déploie son activité professionnelle (conseillère coloriste) et politique (députée socialiste au Grand Conseil et au législatif communal).

Un mot ou une image pour qualifier Berne? Un village – pardon une ville – dans la forêt.

Votre restaurant préféré à Berne? Le Gfeller, sur la place Fédérale.

La terrasse où vous aimez vous détendre? La terrasse du Casino.

Un endroit fétiche, votre «île» à Berne? Le bord de l'Aar.

Les lieux publics où vous aimez sortir? J'adore les cinémas bernois parce que les films y sont systématiquement diffusés en version originale sous-titrée.

Quelque chose ou un endroit qui vous rebute à Berne? Les voitures sur la place Fédérale.

Vous et les ours? J'adore les biscômes – en faisant attention à ne pas grossir.

Propos recueillis par S. Z.