Dans la partie basse de la vieille ville de Berne, la protection du patrimoine l’emporte sur les intérêts des personnes en situation de handicap. Dans un arrêt rendu le 21 avril, le Tribunal administratif fédéral (TAF) ordonne aux transports publics bernois de supprimer quatre affichages dynamiques qui portent selon lui atteinte à l’identité visuelle de cette zone inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco et hautement protégée.