Pour les partisans du projet, il s’agit d’une «dent creuse» à vocation urbaine. Pour les référendaires, c’est au contraire une «pépite agricole» à préserver à tout prix. La Goutte de Saint-Mathieu, petite parcelle enclavée entre la bretelle autoroutière et la route de Chancy, sur la commune de Bernex, est au cœur d’une querelle d’urbanisme. Le 13 juin prochain, les Genevois voteront pour ou contre le déclassement de cette zone agricole de 4,5 hectares, aujourd’hui en partie cultivée, vouée à accueillir les équipements publics nécessaires au fort développement de Bernex.

Le canton et la commune font bloc autour de ce projet d’aménagement, attaqué par référendum par une coalition réunissant des agriculteurs, des associations et l’UDC. Un schéma presque classique à Genève, sauf qu’il ne s’agit pas ici de construire des logements mais des infrastructures publiques: un cycle d’orientation (CO), une école de formation professionnelle dédiée à la santé et au social, ainsi que divers autres équipements municipaux sont prévus à l’horizon 2027. Un parc, une ferme urbaine et un parking relais complètent le projet accepté par le Grand Conseil à une nette majorité en octobre dernier.