L’accusé dans le procès de Manuela Riedo, cette adolescente bernoise de Wohlen tuée en octobre 2007 dans la ville irlandaise de Galway a été reconnu coupable d’assassinat, ont indiqué samedi les jurés de la cour criminelle de Dublin. La cour a prononcé contre lui la peine maximale: la prison à vie.

Le corps de la jeune Bernoise, 17 ans, avait été découvert le 9 octobre 2007 à Galway. Elève à l’école professionnelle de Fribourg, la jeune apprentie effectuait en Irlande un séjour linguistique avec sa classe. Elle a été aperçue vivante pour la dernière fois le soir du 8 octobre.

Le procès a débuté le 9 mars. Une centaine de témoins, dont des Suisses, ont défilé devant les juges. L’accusation avait plaidé la culpabilité du prévenu. L’accusé avait d’abord nié être impliqué dans la mort de la jeune fille. Lors d’un revirement mercredi dernier, il avait fait des aveux partiels. Il a admis être responsable de la mort de l’adolescente mais a soutenu qu’il s’agissait d’un accident. L’autopsie a révélé que la victime avait été étranglée après des relations sexuelles. Son corps avait été retrouvé le lendemain du crime par un promeneur et son chien.

L’accusé, qui avait été arrêté quelques jours après la découverte du corps et aussitôt inculpé, était connu des services de police. Âgé de 29 ans, il a été condamné samedi à la prison à perpétuité.

Les parents de Manuela, qui était leur enfant unique, ont assisté à l’ensemble des auditions. Après l’annonce du verdict, le père de Manuela a fait une déclaration émouvante à la cour. «C’était son premier voyage sans nous, ses parents. Nous voulions qu’à l’aube de ses 18 ans, notre fille puisse peu à peu découvrir le monde. Nous n’avions aucune crainte en l’envoyant dans ce magnifique pays. Elle-même avait dit espérer que ce séjour de deux semaines serait un test pour de plus longs voyages».

Le juge de la cour, Barry Whhite, a déclaré être complètement d’accord avec le verdict des jurés, qui ont suivi l’accusation sur tous les points. Le prévenu a été condamné à vie pour assassinat, cinq ans de prison pour le vol de l’appareil de photos de sa victime et la même peine pour le vol de son téléphone portable.

La mort de l’adolescente avait suscité une vive émotion en Suisse et en Irlande. Les nombreuses écoles de langue de Galway attirent des milliers d’étudiants de toute l’Europe chaque année et constituent un facteur économique important pour la ville.