Les Biennois ne veulent pas d’une hausse d’impôt. Ils ont balayé ce dimanche les deux variantes du budget qui leur étaient soumises par la gauche majoritaire du parlement. La première proposait une hausse de la quotité de 1,5 dixième à 1,78 pour les personnes physiques et morales. La seconde prévoyait de taxer davantage les entreprises, avec une quotité de 1,98. Elles ont été rejetées à respectivement 68,6 et 68,8%, avec une participation de 31%.