La forte bise qui a soufflé samedi après-midi sur les bords du Léman a déraciné des arbres et fait chuter des blocs de glace à Genève. Près de 90 pompiers professionnels et volontaires ont été mobilisés.

Le Service d’incendie et de secours de Genève (SIS) a reçu une soixantaine d’appels entre 13h00 et 18h00, ce qui a donné lieu à plus de 40 interventions, a indiqué son porte-parole, le lieutenant Nicolas Millot, à l’ATS.

Les pompiers ont notamment été appelés pour débiter un peuplier qui est tombé à l’avenue Wendt, empêchant toute circulation sur l’artère et détruisant un abribus. Un arbre est aussi tombé sur une maison à Collonge-Bellerive, sans faire de blessés. Le SIS a dû intervenir avec une grue pour le couper.

Les chantiers ont également occupé les pompiers, qui ont dû sécuriser des bâches sur des échafaudages. Des poches d’eau sur les toits en travaux ont gelé et de gros blocs de glace sont tombés, comme à la rue des Corps-Saints, dans le quartier de Saint-Gervais.

En fin de journée, l’Office fédéral de météorologie et de climatologie Meteosuisse a indiqué sur Twitter que les rafales de bises avaient atteint 70 à 80 km/h à St-Prex, Nyon et Genève.