Réaction

Blaise Matthey: «Il est dangereux de lier deux objets»

Le directeur général de la Fédération des entreprises romandes ne croit pas à des concessions de l’UE, mais se dit confiant quant à un dialogue constructif

Le Temps: La Suisse a-t-elle des chances d’obtenir des concessions de l’UE?

Blaise Matthey: Non si on parle de «concessions», un terme qui s’appliquerait à une renégociation de l’accord-cadre, ce qui me paraît inenvisageable. En revanche, il devrait être possible de recevoir un certain nombre d’éclaircissements afin d’être dans une situation de bonne compréhension mutuelle.