Malgré un soleil clément, peu de pilotes ont pris le risque de s’aventurer dans les airs en ce jeudi d’octobre. Pour cause, le vent frappe fort, peut-être trop pour profiter pleinement des paysages vaudois. Quand le vent vient des Hauts de Lausanne, les avions décollent en direction du nord, traversant l’autoroute et les terrains de la Tuilière avant de mettre le cap sur la destination souhaitée.