Janosch Jost a 15 ans et la fenêtre de sa chambre donne sur la Zaunplatz. «Voter? Bof... J'ai rien à dire en politique!» Glaris? «Bof... Un bled où il n'y a pas grand-chose à faire.» Pour l'heure, son principal souci est la recherche d'une place d'apprentissage comme mécanicien sur auto. «Voter est le travail des adultes. A 16 ans, on ne peut pas encore se faire une idée. Nous avons parlé de ce sujet à l'école et beaucoup craignent que les jeunes se laissent influencer par les parents.» Comme tous les autres adolescents interrogés, Janosch Jost est incapable de citer le nom de l'actuelle présidente de la Confédération. Pourtant, Micheline Calmy-Rey est l'invitée d'honneur de la Landsgemeinde du 6 mai. «Je connais Christoph Blocher parce qu'on l'entend souvent.»