Maria-Grazia, 85 ans, vit à Locarno, au Tessin, depuis cinquante-huit ans; ses trois enfants y sont nés. Mais quand elle parle de «chez nous», elle se réfère au Piémont, plus précisément à Cannobio, la première commune après la frontière italo-suisse. Elle y est née et y possède une maison de vacances sur le bord du lac Majeur, qu’elle a coutume d’ouvrir, chaque année, début mai.