En 1981, lorsque François Mitterrand accède au pouvoir à Paris, Jean-Paul Carteron fuit la France et le spectre du socialisme. Depuis, cet avocat très droitier s'est fait en Suisse un vaste réseau de relations, avec l'aide d'un certain Jean-Pierre Vettovaglia, diplomate qui connut des problèmes en raison de ses relations avec une Roumaine proche des services secrets. Jean-Paul Carteron se dit «l'ami et le frère» de feu Jean-Pascal Delamuraz et connaît très bien l'ancien secrétaire d'Etat Edouard Brunner. Autant de contacts qui lui ont permis de créer le Forum de Crans-Montana. C'est dans ce cadre qu'il s'est réconcilié avec le mitterrandisme.

En 1998, à Monaco, Jean-Christophe Mitterrand introduit le président congolais, Sassou N'Guesso, victorieux d'une sanglante guerre civile, dans les couloirs du forum, au nom de sa société Ace communication, basée en Mauritanie. Selon l'un de ses associés, il aurait perçu du président congolais plus de 600 000 francs suisses pour ce service, dont les deux tiers ont été reversés au forum, qui tire une bonne partie de ses revenus d'opérations de respectabilisation de ce type. Jean-Paul Carteron dit avoir perçu des honoraires «pour permettre à Ace de jouir d'une certaine visibilité». Les bons comptes font les bons amis.