«Comme nous sommes tous deux en dehors de l’UE, créons un Britzerland!», c’est par ces mots que Boris Johnson a accueilli le président de la Confédération Ignazio Cassis jeudi matin, devant la porte noire du 10 Downing Street, la résidence du premier ministre britannique. La collaboration entre les deux pays, dans un contexte tendu avec l’Union européenne, a figuré en tête de leurs discussions. Ils ont notamment signé une déclaration conjointe que le président de la Confédération a décrite lors d’une conférence de presse en fin d’après-midi comme «une feuille de route pour approfondir nos relations bilatérales ayant fait l’objet de consultations intensives durant de longs mois».