Tout au long de l’année, leur ballet est incessant. Tout juste est-il plus ou moins soutenu selon les saisons. Qui ne connaît pas ces hélicoptères rouge et blanc qui volent dans le ciel valaisan, au secours des personnes blessées en montagne? Depuis la création d’Air-Glaciers en 1965, ce sont quelque 80 000 missions qui ont été réalisées par les équipages de la compagnie. Des centaines, voire des milliers de personnes doivent la vie à ces anges gardiens venus du ciel. Et tout cela est dû à la ténacité d’un homme: Bruno Bagnoud. Emblématique patron d’Air-Glaciers, le Valaisan est décédé en début de semaine dernière. Dans un dernier envol, il a rejoint le ciel, lui qui, selon l’une de ses maximes favorites, était «conscient qu’il faut une fois passer de l’autre côté».