Sauf cataclysme, une hypothèse à laquelle Genève est toujours préparé, le canton devrait avoir son budget 2021 sous toit vendredi. Le Grand Conseil a commencé les débats jeudi, avec plus de sérénité depuis que les partis gouvernementaux ont réussi à trouver un accord au préalable.

Gauche et droite ont mis de l’eau dans leur vin. Après que le Conseil d’Etat a retiré sa proposition de diminuer les salaires des fonctionnaires de 1%, restaient deux litiges: la suppression de l’annuité 2021 (soit une augmentation de salaire) et l’engagement de 350 nouveaux postes. La gauche a cédé sur l’annuité, acceptant sa suppression, la droite a renoncé à se battre contre de nouveaux postes, même si elle aurait souhaité des transferts internes plutôt que de nouvelles charges. Seuls l’UDC et Ensemble à gauche sont contre ce budget de crise, qui accuse un déficit de 800 millions de francs.