La Russie est de plus en plus belligérante, l’OTAN est affaiblie par la présidence de Donald Trump et les attaques informatiques se multiplient. Les budgets et réformes annoncés par Viola Amherd sont-ils à même de faire face aux menaces futures qui pèsent sur la Suisse? Coordinateur du master en sécurité de l’Université de Genève, Alexandre Vautravers en doute fortement. Il donne son avis – critique – sur les nouvelles orientations stratégiques annoncées ce jeudi.