xamax

Bulat Chagaev condamné à trois ans de prison, dont la moitié ferme

L'ex-président de Xamax est notamment reconnu coupable de gestion fautive et déloyale

L'ex-président de Xamax Bulat Chagaev a été condamné à trois ans de prison, dont la moitié ferme. Le tribunal l'a reconnu coupable de gestion fautive et déloyale, détournement de l’impôt à la source, tentative d’escroquerie et faux dans les titres.

Une part des frais à sa charge

Le Tribunal criminel du Tribunal régional du Littoral et du Val-de-Travers a assorti d'un sursis de deux ans l'autre moitié de la peine, a précisé son greffe. Bulat Chagaev a également été condamné à verser différents montants au titre de conclusions civiles. Une part des frais de la procédure, soit 40 000 francs, a bien entendu été mise à sa charge, a indiqué le président du tribunal Alexandre Seiler dans un communiqué.

Lire aussi: Bulat Chagaev, fantasque ou bouc émissaire?

La défense plaidait l’acquittement

Le Ministère public avait requis une peine de trois ans et demi de réclusion. Le défenseur du Tchétchène avait plaidé l'acquittement de son client, ou à tout le moins de tenir compte des quatre mois de détention préventive et des ennuis subis par Bulat Chagaev à la suite de la faillite de Neuchâtel Xamax, pour un montant estimé de 23 millions de francs.


 

Lors du procès

Publicité