Georges Godel était tout sourire dimanche après-midi. Après plus de deux ans et demi de combat, le grand argentier a réussi à imposer la révision de la caisse de pension des fonctionnaires fribourgeois. Le score est net. Près de 70% des votants ont approuvé cette réforme qui touche plus de 20 000 assurés: «Je n’avais jamais imaginé un tel résultat», se félicite le ministre des Finances. Son farouche adversaire, le secrétaire régional du Syndicat des services publics, Gaétan Zurkinden, avait lui une lecture différente: «Un tiers des Fribourgeois nous ont soutenus alors que tous les partis politiques et la FEDE [Fédération des associations du personnel du service public du canton de Fribourg] étaient contre nous. Je suis surpris en bien.»

A lire également: Réforme de la caisse de pension de l’Etat de Fribourg: le combat de deux hommes