Ce vendredi 24 janvier, les deux associations faîtières des caisses maladie, Santésuisse et Curafutura, lèveront le voile sur l’accord de branche qu’elles ont conclu pour éviter les abus suscités par le démarchage intempestif. Le Temps, qui a pu consulter son contenu, confirme que l’accord est imminent, comme l’annonçait Heidi.news.

La thématique du harcèlement téléphonique de courtiers peu scrupuleux opérant souvent de l’étranger est un long feuilleton qui a fini par nuire davantage à la réputation des assurances maladie plutôt qu’elle ne leur a rapporté de nouveaux assurés.