Le Temps: Le camp rose-vert imposera-t-il sa répartition des dicastères?

Manuel Tornare: Je m'engage à ce que nous gouvernions à cinq. Mais il est clair que l'Aménagement doit être repris par l'un d'entre nous. Nous avons quinze jours pour décider du redécoupage. Ce qui touche au domaine public ou à l'environnement doit être regroupé. On pourrait aussi lier social, jeunesse et sport. Et contrairement à ce qu'a fait le canton, nous consulterons les hauts fonctionnaires.

- Les Verts ont déjà fait savoir qu'ils souhaitaient placer Patrice Mugny à l'Aménagement. Qu'en pensez-vous?

- Ils ont un discours fort sur ce thème, et doivent désormais passer du programme aux actes. Il serait logique que leur magistrat reprenne ce dicastère, s'il le souhaite. Dans ce cas, je reprendrai la Culture (lire ci-dessous).

- Et les Finances, doivent-elles être aux mains de la majorité?

- C'est l'un des domaines qui intéressent la socialiste Sandrine Salerno. Le membre d'A gauche toute! Rémy Pagani et le radical Pierre Maudet seraient aussi qualifiés. Rien n'est décidé. Mais le poste devra être étoffé. Un ministre des Finances ne doit pas se contenter de tenir le carnet du lait. Avec les transferts de charges du canton vers la Ville, il devra proposer des économies. Il se chargera aussi des ressources humaines, qui n'ont pas de magistrat de tutelle à l'heure actuelle.