La semaine fut intense pour les membres de la Grève du climat, candidats à l’élection complémentaire au Conseil d’Etat vaudois le 9 février prochain. Il y a eu l’émotion de l’acquittement, lundi 13 janvier, de 13 de ces activistes, prévenus pour avoir occupé la banque Credit Suisse sans autorisation. Pour la première fois, la justice helvétique a reconnu que la désobéissance civile pratiquée par les manifestants pour le climat se justifiait. Mais dès le lendemain, mardi, le Parquet vaudois décidait de saisir la Cour d’appel. «Des montagnes russes émotionnelles», commente Steven Tamburini, militant de 26 ans de la Grève pour le climat.

Jeudi soir, l’assemblée générale des Verts vaudois votait à 85% le soutien à Juliette Vernier, la candidate du collectif tirée au sort pour les représenter au Château cantonal. «Cette candidature défend une société plus respectueuse de l’environnement et de l’humain, elle participe à mettre sur le devant de la scène politique la question climatique», a communiqué le parti écologiste.