élections

Les candidats au Conseil national sont plus nombreux et un peu plus âgés

La Chancellerie fédérale publie ses statistiques des 4652 candidatures déposées. Seul Genève accuse une baisse des postulations. L'âge augmente un peu. Les femmes représentent 2/5 des effectifs

Un nombre record de 4652 candidats se présentent à l'élection pour le Conseil national le 20 octobre, selon les chiffres officiels fournis lundi par la Chancellerie fédérale. Les candidats sont en moyenne plus vieux. Plus de deux cinquièmes sont des candidates.

Tous les cantons annoncent plus de candidats, à l'exception de Genève. En 2015, 3792 candidats avaient participé au scrutin. La hausse est de 22,7% en quatre ans. Les chiffres de la Chancellerie fédérale se basent sur 22 cantons. Uri, Glaris et les deux Appenzell ne sont pas pris en compte, car chaque habitant de ces cantons est éligible.

Retrouvez tous nos articles sur les élections fédérales

Hausse du nombre de femmes

Cette nette progression est notamment imputable aux femmes, souligne la Chancellerie. La proportion de candidates dépasse les 40%, une première. Dans quasiment tous les cantons, le nombre de femmes a connu une augmentation plus forte que celui des candidats. Pour mémoire, le pourcentage de candidates atteignait 34,5% en 2015, 32,6% en 2011 et 35,1% en 2007.

La moyenne d'âge augmente

La moyenne d'âge, mesurée à 40,6 ans en 2011 et en 2015, se fixe à 41,5 ans et repart à la hausse pour la première fois depuis 1999. Lors de ce scrutin, elle avait atteint 42,8 ans. Il n'y a pas de grand écart entre les régions linguistiques.

Avec 88 ans, Jacques Neyrinck (PDC/VD) est le candidat le plus âgé. L'ancien conseiller national appartient au cercle des huit octogénaires en lice. A l'autre bout du classement, le jeune Vert'libéral lucernois Sebastian Huber soufflera sa 18e bougie la vieille du scrutin.

Tous les grands partis ont augmenté leur nombre de listes. Le PDC remporte la palme, avec 77 listes sur la ligne de départ. Le PS a déposé 73 listes, l'UDC 67, le PLR 60. Tous ces partis avaient environ 55 listes chacun il y a quatre années.


Quelques récents articles

 

Publicité