Les cantons du Jura, de Neuchâtel ainsi que de Vaud ont déjà obtenu une prolongation de 120 jours des indemnités de chômage. La motion du maire de Moutier Maxime Zuber en faveur d’une extension du droit aux indemnités journalières pour les chômeurs des régions touchées par la crise a été acceptée mercredi par 100 voix contre 3.

La loi permet d’augmenter le nombre d’indemnités journalières si le taux de chômage d’un canton ou d’une de ses grandes régions atteint 5% pendant six mois. Des conditions remplies par le district de Bienne et la région prévôtoise, a indiqué Maxime Zuber. Le gouvernement a apporté son appui à cette démarche.