La course à la vaccination contre le Covid-19 s’emballe en cette fin d’année 2020. Alors que quatre cantons romands (Genève, Fribourg, Neuchâtel et Valais) ont commencé à vacciner lundi, Vaud a annoncé sa décision d’anticiper le début de sa campagne de vaccination qui débutera finalement ce mercredi, au lieu du lundi 11 janvier initialement annoncé. Les 30 et 31 décembre, des équipes mobiles se rendront dans des EMS – cibles prioritaires – pour y vacciner résidents et personnel soignant.

La conseillère d’Etat chargée de la Santé, Rebecca Ruiz, se défend d’avoir cédé à une quelconque pression. «Le 18 décembre dernier, nous avions annoncé la date de lancement de notre dispositif, explique l’élue socialiste. Le lendemain, Swissmedic validait le vaccin de Pfizer/BioNTech. Dans un premier temps, nous avons analysé la faisabilité d’un changement de calendrier sans vouloir nous précipiter, l’objectif premier étant d’assurer la sécurité du processus, qui est essentielle.» Elle rappelle également les contraintes logistiques inhérentes à un grand canton qui recense pas moins de 150 EMS.