Après les cartons réalisés par les écologistes dans les cantons de Zurich, de Bâle et de Lucerne cette année, les Verts vaudois veulent s’emparer d’un siège supplémentaire aux élections fédérales. Les électeurs auront l’embarras du choix: quatre candidats en tête de liste se profilent à mesure égale pour prendre ce mandat supplémentaire dont le canton de Vaud disposera dans la prochaine législature. Une rivalité pour l’heure paisible. Les deux premières places sont, elles, convoitées par les deux sortants, Adèle Thorens et Daniel Brélaz, non contestées lors du congrès.

Lire aussi: Les Verts vaudois en quête d’un siège supplémentaire