Deuxième tour

Dans le canton de Vaud, le ticket de gauche à l’épreuve d’une droite unie

Le duo de gauche fonctionne, les scores d’Adèle Thorens et d’Ada Marra au premier tour l’ont démontré. Mais résistera-t-il à une droite désormais rangée derrière Olivier Français?

Dans la course vaudoise au Conseil des Etats, trois candidats offrent trois scénarios possibles. Tout est si ouvert à trois semaines du second tour qu’il est difficile de dire qui d’Adèle Thorens, d’Ada Marra ou d’Olivier Français est le plus stressé par l’issue du vote du 10 novembre. Chacun d’eux peut se prévaloir de son bilan politique et compter sur ses soutiens (intra et hors parti). Tous mettent aussi en avant le plaisir qu’ils prennent à exercer leur fonction et à représenter les Vaudois à Berne. C’est donc entre trois candidats d’une certaine qualité que les Vaudois vont devoir trancher.


Le point sur les deuxièmes tours dans les cantons romands: