Berne pose un milliard de francs sur la table en 2021 pour accélérer le tempo des analyses covid dans toute la Suisse. Objectif: couvrir 40% de la «population mobile». Or, ce que l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) préconise désormais, seuls les Grisons et Bâle-Campagne l’appliquent déjà, après plusieurs mois de préparation. On est loin de la grande offensive de tests en suisse. Dans de nombreux cantons, les dépistages collectifs dans les entreprises et les écoles sont au stade expérimental. A ce jour, 22 cantons – 17 alémaniques et 5 latins – ont fait part à l’OFSP de leur volonté d’augmenter leurs capacités d’analyse.