Dans le canton de Vaud, le nouveau conseiller d’Etat chargé de l’Environnement, l’écologiste Vassilis Venizelos, souhaite déjà aller au-delà d’une simple campagne d’information et mener des actions plus volontaires. «Avec son appel aux économies d’énergie volontaires, le Conseil fédéral considère que nous pouvons économiser trois térawattheures, sans même passer par des mesures incitatives ou de restriction. Donc la meilleure chose à faire pour le moment, c’est d’affronter cette pénurie potentielle en prenant toutes les mesures nécessaires pour lutter contre le gaspillage d’énergie.» Le Conseil d'Etat vaudois, lui, a pris ses responsabilités ce printemps déjà. Il travaille depuis plusieurs mois pour faire en sorte d’être «exemplaire dans la gestion du chauffage de ses bâtiments». Des plans de continuité sont en train d’être établis pour garantir le bon fonctionnement des administrations publiques cantonales. Des échanges ont lieu avec les communes pour s’assurer qu’elles aussi ont mis en place des plans de continuité.