A peine la tenue d'une élection complémentaire pour remplacer Christian Levrat au Conseil des Etats a-t-elle été annoncée, qu'un premier candidat sort du bois. Il s'agit du préfet de la Sarine Carl-Alex Ridoré. Le socialiste renoncera à la préfecture s'il est choisi par son parti.

«J'ai entamé des réflexions concernant une éventuelle candidature au Conseil des Etats il y a déjà quelques mois. Toutefois, avec la nomination de Christian Levrat à la présidence de La Poste, les décisions doivent être prises beaucoup plus vite que ce que j'avais imaginé», explique le magistrat dans une interview publiée samedi dans La Liberté (payant).

A ce propos: Le retrait de Christian Levrat rebat les cartes à Fribourg

La carte du terrain

Pour motiver son choix, il explique que s'il a l'expérience du terrain en tant que préfet, il constate que «certaines réponses sont à chercheur au niveau fédéral». Il note également l'importance du rapport entre les générations et le défi de devoir «redonner un avenir à notre jeunesse».

L'élection pour la Préfecture de la Sarine aura lieu le 7 novembre. Carl-Alex Ridoré l'assure: «Si j'ai la confiance de mon parti pour la course au Conseil des Etats, je ne me représenterai pas à la préfecture».

Un risque pour le PS fribourgeois

Interrogé sur le fait qu'il s'agit d'un pari risqué car la gauche reste minoritaire dans le canton de Fribourg, le Villarois répond qu'il en est conscient mais que c'est dans son tempérament et son expérience de préfet «d'oser prendre des décisions difficiles». «Il s'agit pour moi de prendre mes responsabilités», ajoute-t-il.

La date de l'élection doit encore être fixée par le Conseil d'Etat mais sera a priori le 26 septembre ou le 7 novembre.

Lire également notre éditorial: La présidence de La Poste peut être un piège pour Christian Levrat