Transports

Les cars privés Eurobus déposent une demande de concession 

La plus grande entreprise d’autocars du pays a déposé une demande de concession pour des lignes telles que Berne-Montreux et Zurich-Davos, selon le SonntagsBlick. Concurrence aux CFF ou service complémentaire?

La société de cars privés Eurobus a déposé une demande de concession pour plusieurs lignes auprès de la Confédération, selon le SonntagsBlick.

L’actualité des transports est particulièrement riche. Demain lundi à Berne une motion de Philippe Nantermod (PLR) sur la libéralisation du transport par autocar sera au programme du conseil des Etats et le nouvel horaire de trains entre en vigueur ce dimanche.

Une chronique de Philippe Nantermod: A l'Office fédéral des transports, l'obsession de tout contrôler

Eurobus, la plus grande entreprise d’autocars suisse, propose par exemple, selon l’hebdomadaire dominical, de réaliser six fois par jour la liaison entre Berne et Montreux et deux à quatre fois par jour entre Zurich et Grindelwald ainsi que vers Davos. Genève, Bâle et le Tessin figureraient aussi au programme.

A lire aussi: Les cars privés Domo Reisen veulent proposer quatre lignes nationales

La Confédération a rendu en octobre un rapport sur le transport domestique par autocar qui exige son intégration aux transports publics. L’objectif consiste à compléter l’offre existante. Une concurrence aux CFF oui, mais limitée et sous contrôle. Les nouvelles entreprises doivent respecter le cahier des charges des sociétés existantes, notamment le droit du travail, les droits des personnes handicapées et accepter l’abonnement général et l’abonnement demi-tarif.

L’Office fédéral des transports a confirmé l’information du SonntagsBlick. Sa décision sur les liaisons envisagées et le moment de sa décision restent toutefois incertains.

Le débat fait rage sur la concurrence éventuelle qu'amène les autocars, indique la NZZ. Au début l’année, une concession pour trois trajets a déjà été déposée par Domo Reisen. Il s’agit de Saint-Gall-Zurich-Genève, Bâle-Berne-Brigue et Bâle-Zurich-Chiasso.

Le leader allemand Flixbus pourrait aussi déposer une demande de concession, mais il aurait besoin de partenaires locaux, selon le média zurichois.

Publicité