Loin des yeux, mais tout près du cœur. Cet après-midi sur la place Fédérale à Berne, les quelque 5000 personnes qui ont exprimé leur solidarité à l’Ukraine n’ont pas pu voir Volodymyr Zelensky, mais ils ont pu l’entendre. Sous les bombes à Kiev, le président ukrainien a adressé un message émouvant aux Suisses. «Merci de votre soutien, merci de ne pas être restés à l’écart.» Mais il a aussi critiqué les multinationales comme Nestlé qui continuent à commercer avec la Russie.