Revue de presse

Les causes de l'accident du F/A 18 se précisent

La presse dominicale revient sur la solution trouvée pour la mise en œuvre de l’initiative contre l’immigration de masse. Elle s’interroge aussi sur les défaillances qui ont conduit au crash tragique du F/A 18. Notre revue de presse dominicale

Accident du F/A 18: les défaillances se précisent

Selon la SonntagsZeitung, le radar qui aurait peut-être causé l’accident mortel de l’avion datait de la Guerre froide. Il y a sept ans ans déjà, des rapports de l’armée stipulaient que le système aurait dû être remplacé urgemment. Dans une enquête très complète, le journal dominical fait état de nombreux facteurs concordants qui auraient conduit à la catastrophe. Laquelle est détaillée, à la seconde près, par le SonntagsBlick, lequel tente ainsi d’expliquer le destin tragique d’un jeune pilote vaudois, qui se sera joué en quatre minutes chrono.

Lire aussi: Deux scénarios s’affrontent pour expliquer le crash du F/A-18

Autocongratulation fédérale pour un compromis

Pas moins de deux conseillers fédéraux expliquent ce dimanche aux Suisses qu’ils ont toutes les raisons de se réjouir, après la solution trouvée par une commission du Parlement pour la mise en œuvre de l’initiative «contre l’immigration de masse». Et pour cause: dans la NZZ am Sonntag, la socialiste Simonetta Sommaruga avoue qu’il dépendra des employeurs de faire baisser l’immigration; il suffit que ceux-ci engagent des travailleurs intérieurs. Pour ce faire, il sera fait recours aux offices régionaux de placement pour recruter. Mais elle fustige aussi l’Union européenne: lier juridiquement la libre-circulation des personnes à un accord-cadre – qui n’aurait aucune chance en Suisse – est inacceptable, selon elle.

A ce sujet: Immigration: une clause magique pour éviter de fâcher Bruxelles

De son côté, le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann, interrogé par la SonntagsZeitung, ne prend guère de risques en affirmant que la solution présentée a l’avantage de préserver la libre-circulation tout en répondant au mandat constitutionnel.

Le Matin Dimanche relève, lui, que le compromis retenu n’aura guère d’effet sur l’immigration. Laquelle a de toute manière fortement baissé en 2016, nous apprend la SonntagsZeitung, s’appuyant sur les chiffres du Secrétariat d’Etat aux migrations.

Guy Parmelin, trop Vaudois pour être honnête?

Et si Guy Parmelin n’embauchait que des Romands? C’est la pique lancée par plusieurs parlementaires alémaniques à l’adresse du nouveau conseiller fédéral, rapportent le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung. Des critiques qui ne semblent pas tenir compte du fait que le Département de la défense est le moins latin de tous; en revanche, elles tombent à point nommé, puisqu’il va falloir bientôt remplacer André Blattmann à la tête de l’armée.

Au CEVA, tout est réglé, même la grève

Le Matin Dimanche révèle la mécanique de précision qui présidera aux destinées du Léman Express (CEVA). Où l’on apprend que des conducteurs de train suisses et français se partageront le trajet en changeant à la frontière. Mais ce n’est pas tout. CFF et SNCF se sont aussi penchés sur un phénomène trop bien connu chez nos voisins français pour être sous-estimé, la grève. Lorsque celle-ci sévira, les rames feront demi-tour à Annemasse, nous apprend l’hebdomadaire. Un scénario probable, puisque les quatre premiers mois de l’année ont vu pas moins de 42 débrayages à la SNCF.

Premier nuage au Gothard

Selon des sources anonymes des CFF qui se sont confiées à la NZZ am Sonntag, les trains voyageurs qui circuleront dans le nouveau tunnel de base du Gothard ne pourront pas aller aussi vite que les 200km/heure planifiés. En cause: une résistance de l’air plus importante que prévue, car le tunnel est plus étroit que celui du Lötschberg. Il faudrait donc que les trains réduisent leur vitesse de 20 à 40 kilomètres heures. Ce qui ne manquera pas de poser problème pour les horaires déjà établis. Réponse dans quelques semaines, quand des tests auront été effectués.

Les quadras victimes de la future prévoyance vieillesse?

Les quadragénaires ne seront pas aussi nantis que leurs parents au niveau prévoyance professionnelle, selon la réforme de l’AVS et du deuxième pilier lancée par le conseiller fédéral Alain Berset. C’est ce qui ressort d’une enquête du Matin Dimanche, qui pointe aussi d’autres points noirs: un accès à la propriété plus difficile, les assurances qui augmentent plus que les salaires et le spectre d’une hausse de l’âge de la retraite.

La fièvre des start-up enflamme Zurich

Si les jeunes pousses fleurissent sur l’arc lémanique, elles ne dédaignent pas pour autant pavoiser sur les côtes du lac de Zurich. Le SonntagsBlick fait le portrait succinct de «30 têtes qui changent le monde» et qui se retrouveront à Zurich pendant plusieurs semaines lors d’une grand-messe de start-up.

La parole à l’acquitté

A.Z., accusé d’être le chef de la mafia calabraise en Suisse et son blanchisseur d’argent, a été acquitté par le Tribunal pénal fédéral. Il raconte au Matin Dimanche et à la SonntagsZeitung ses dix ans d’enfer, sa colère et sa haine, que le verdict n’a pas apaisées. Lancée en 2002 par le Ministère public, cette procédure visait plus de cinquante personnes, dont A.Z. Seules cinq écoperont de peines pour délits mineurs, acquittées des accusations les plus graves.

Publicité