«Je trouve que notre parti se porte bien. Nous allons bien. Nous ne serons pas la variable d’ajustement. La pression pour faire alliance est forte sur nos épaules. Je l’interprète comme le fait que nous sommes incontournables.» Il fallait être à Compesières, mercredi soir, sur la commune de Bardonnex, pour sentir l’air du bureau au Centre (ex-PDC) genevois. C’est cette commune agricole qu’a en effet choisie la présidente du parti, Delphine Bachmann, pour tenir l’assemblée des délégués.