La substance suspecte découverte mardi soir dans le centre de tri postal de Schlieren (ZH) étant inoffensive, l’affaire est classée pour la police zurichoise, annonce l’ATS. Il s’agit d’amidon. La police zurichoise était présente sur place avec un spécialiste des substances chimiques, a indiqué à l’ATS Esther Surber, porte-parole de la police cantonale. Il a rapidement pu analyser la substance et lever l’alerte. 220 personnes ont été évacuées mardi soir.

La Poste estimait mercredi qu’en raison de cette évacuation, de 600 000 à 800 000 lettres arriveront à leurs destinataires avec du retard. Ses premières évaluations, mardi, évoquaient de 1,5 à 2,5 millions d’envois retardés.