Pour la justice neuchâteloise, Yvan Perrin n’a pas cherché sciemment à abaisser ou à discriminer les musulmans en maintenant des posts haineux sur son mur Facebook. Le Tribunal de police du Littoral et du Val-de-Travers a acquitté, ce mercredi en fin d’après-midi, le politicien UDC, qui était poursuivi pour discrimination raciale. Au terme de la lecture du verdict, ce dernier affichait «sa satisfaction». «Le tribunal a analysé les faits et conclu que je n’avais commis aucune infraction», réagissait-il à chaud, visiblement soulagé.