Les CFF reprennent à leur compte une partie de la formation de leurs apprentis, dès 2014. Ils entendent gagner en visibilité et mieux fidéliser leur personnel. Cette démarche constitue une nouvelle stratégie ,après les efforts de centralisation qui avaient abouti, en 2001, à la création de la communauté de formation Login.

«Les CFF ont décidé de reprendre à leur compte la formation de conducteurs de locomotive, d’employés de manoeuvre et des chefs de circulation des trains», indique le groupe dans le «Courrier CFF» publié début juillet. «Nous voulons prendre davantage de poids dans la formation», confirme Patricia Claivaz, porte-parole des CFF.

La compagnie entend faire face à une pénurie de main d’oeuvre spécialisée dans un contexte de forte croissance. Rien qu’en 2011, elle a formé, par le biais de Login, 1300 apprentis, soit 75% du nombre total de jeunes suivant une formation de base dans cette société qui regroupe 60 entreprises de transport public.

Les CFF n’ont pas à se plaindre de Login mais ils souhaitent mieux calquer leur formation sur leurs besoins et profiter de synergies internes. Reste qu’avec cette refonte, qui privera Login d’un certain nombre de compétences, se pose la question de savoir où les autres entreprises de transport, comme BLS, formeront leur propres mécaniciens.

Les modalités de ce nouveau modèle de formation doivent encore être concrétisées avec la branche, écrit la compagnie. Des contacts entre l’ex-régie et les entreprises concernées sont en cours. Interrogé, le BLS indique qu’étant au courant des plans des CFF, il étudie aussi la possibilité de former lui-même dans les domaines repris par les CFF. La décision sera prise d’ici à la fin de l’année.

Les CFF souhaitent en outre faire de Login un société anonyme, «concrétisation légale du souhait des CFF d’accroître son influence dans la formation», selon Patricia Claivaz. Cette proposition doit encore recevoir l’aval de l’assemblée des membres de Login qui pourrait tomber avant l’été 2013.

Pour les apprentis, cette réforme ne devrait a priori rien changer. Les CFF assurent vouloir former autant voire plus de personnes qu’actuellement. Il subsiste des zones floues dans le projet. Il n’est pas précisé si le personnel formateur de Login sera repris par les CFF.