CFF

CFF : les trains à deux étages ne circuleront finalement pas ce weekend entre Genève et Saint-Gall

Le constructeur canadien Bombardier est en retard. Résultat: les trains à deux étages qui devaient circuler dès ce weekend un peu partout en Suisse ne pourront pas rouler sur l'axe Genève-St-Gall

Les nouveaux trains à deux étages des CFF ne circuleront pas sur la ligne Genève-St-Gall ce week-end à l'occasion du changement d'horaire. Le fabricant Bombardier doit encore régler des problèmes aux systèmes de climatisation et d'information aux clients. Pour cette raison, la mise en service des nouveaux trains se fera par étapes, ont indiqué jeudi les CFF sur leur blog destiné aux médias. Les nouveaux trains «FV-Dosto» pourront rouler entre Coire, St-Gall, Zurich et Bâle, mais pas sur la ligne principale IC1, «car une partie des véhicules à disposition actuellement ne présente pas encore la stabilité opérationnelle requise», précisent-ils.

Lire aussi: Les trains à deux étages tanguent sur le réseau

Déjà 6 ans de retard

Entre problèmes techniques et oppositions, la mise en service de ces nouveaux trains a déjà été retardée d'environ six ans. «Il ne s'agit pas de nouveaux problèmes. Le matériel roulant n'est simplement pas prêt à 100%», a expliqué à Keystone-ATS un porte-parole de l'ex-régie fédérale, Daniele Pallecchi. Ce nouveau retard ne devrait toutefois pas avoir d'effet sur les clients. «Les trains circulent et les capacités restent les mêmes», a assuré M. Pallecchi.

Problème réglé «avant Noël»

Les CFF assurent que le nouveau matériel roulant destiné aux grandes lignes "devrait circuler avant Noël" entre Genève Aéroport et St-Gall. Agacés par ce nouveau retard, ils ont haussé le ton vis-à-vis du constructeur canadien.

«Les CFF attendent du fabricant Bombardier qu’il résolve ces défauts immédiatement, afin que les trains puissent entrer en service comme prévu sur la ligne IC1», assurent-ils sur leur blog. Le groupe basé à Montréal «a tout mis en œuvre pour que les véhicules puissent être mis en exploitation dans les meilleurs délais».

Le contrat «du siècle» décroché en 2010 par Bombardier portait sur environ deux milliards de francs. Les premiers convois ont été livrés fin 2016 et les CFF les ont mis progressivement en service depuis le 26 février dernier. D'après Bombardier, le nouveau «FV Dosto» pourra rouler jusqu'à 200 km/h.

Publicité