Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
L'aéroport de Cointrin sous la neige, ce jeudi 1er mars 2018.
© MARTIAL TREZZINI

neige

Chaos dans les transports aérien, routier et ferroviaire en Suisse romande, pagaille en Europe

A cause des fortes chutes de neige, l’aéroport de Genève-Cointrin est resté fermé plusieurs heures jeudi matin. Les routes et le rail ont aussi connu des perturbations. A Genève, le réseau des transports public était paralysé, comme dans de nombreuses villes d’Europe

Le trafic aérien de Cointrin a été suspendu pendant plusieurs heures jeudi. Les pistes étaient recouvertes de neige. L’aéroport du bout du lac a appelé les passagers à vérifier auprès de leur compagnie aérienne si leur vol était toujours prévu. Le trafic aérien a pu reprendre graduellement a partir de 11h30. 

La Suisse romande est particulièrement concernée par les chutes de neiges. Les météorologues ont été surpris par l'ampleur des précipitations. «Le front chaud est bien plus actif que prévu», a écrit SRF Meteo sur Twitter. Résultat: une couche de 10 à 20 centimètres de neige qui a provoqué un certain chaos dans les transports aérien, routier et ferroviaire.

Notre galerie:  Réveil sous la neige en Suisse et en Europe

Sur la route, les camions venant du Val d'Aoste (I) doivent emprunter le tunnel du Mont-Blanc, celui du Grand St-Bernard étant inaccessible, a indiqué l'agence de presse italienne ansa. Plusieurs routes de montagne sont par ailleurs fermées en Valais.

En plaine, l'autoroute entre Martigny et St-Maurice (VS) a pu rouvrir en fin de matinée. Elle avait dû être fermée près de deux heures à la suite d'un carambolage.

Fribourg presque paralysé

Tombée sur des routes gelées après trois jours de températures exceptionnellement basses, la neige adhère bien, ce qui rend la chaussée d'autant plus glissante. De nombreux accidents ont été annoncés sur les routes et autoroutes, dont une cinquantaine dans le canton de Berne. Le trafic a aussi été perturbé dans les cantons alémaniques, comme ceux de Zurich et Soleure

Le canton de Fribourg connaît lui de lourdes perturbations. Le réseau routier a «frôlé la paralysie», selon les Transports publics fribourgeois (TPF). Les bus sont pris dans des bouchons sur les principaux axes routiers, et certaines courses sont même supprimées afin de ne pas impacter plus lourdement le reste du réseau, écrivaient les TPF en fin de matinée.

Dans les villes Lausanne, Berne et Zurich, les transports publics ont aussi des difficultés. Surpris malgré les prévisions, de nombreux pendulaires sont arrivés en retard au travail.

La ville de Genève tournait au ralenti, de nombreux bus s’étant retrouvés paralysés sur des pentes enneigées. Les employés se rendent au travail à pied, le trafic routier est minimal, les transports publics fonctionnent à peine. Sur leur site internet, les TPG annoncent l’arrêt ou la déviation d’au moins 18 lignes de bus.

Trafic ferroviaire perturbé

Quant au trafic ferroviaire, il a été particulièrement touché en Suisse romande. Les voies entre Genève-Aéroport et Lausanne ainsi qu'entre Fribourg et Berne ne sont que partiellement ouvertes, tout comme la gare de Neuchâtel. Sur leur site internet, les CFF indiquent qu'il faut prévoir des retards et des annulations de trains. La durée des restrictions reste indéterminée.

A l’aéroport de Zurich, le trafic aérien ne semblait pas pâtir des conditions météorologiques. Les premiers décollages ont toutefois accusé de légers retards.

En raison de chutes de neige et de la chaussée glissante, plusieurs accidents ont eu lieu sur les autoroutes helvétiques. Sur l’A2 près de Soleure, l’A12 près de Fribourg et l’A9 à hauteur de Lausanne, des camions en travers des pistes ont provoqué des bouchons.


En Europe: les transports paralysés et Gazprom qui se frotte les mains

■ En Irlande, les habitants se ruaient dans les supermarchés pour constituer des stocks de nourriture à l’approche de la tempête Emma, qui devrait provoquer jeudi les plus importantes chutes de neige sur le pays depuis 1982. Les photos de rayons de pains vides dans les supermarchés fleurissaient sur les réseaux sociaux.

Lire également: Le froid sibérien fait près de 50 morts en Europe

■ En Grande-Bretagne, aux Pays-Bas, dans les Balkans et en Scandinavie, la neige et le verglas ont semé la pagaille sur les routes et perturbé le trafic aérien et ferroviaire. De nombreux vols ont été annulés ou retardés dans les aéroports de Londres et Dublin. Le trafic était interrompu sur quatre lignes de train en Suède.

■ A travers tout le continent, les chaudières tournaient à plein régime. Le groupe gazier russe Gazprom a annoncé avoir battu, pendant six jours d’affilée, des records d’exportations journalières vers l’Europe. Le dernier record a été établi lundi à 666,8 millions de mètres cubes.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo suisse

Des gilets à 3000 francs pour l'armée suisse? Le débat divise le parlement

Le Conseil national a refusé de suivre l'avis du Conseil des Etats. Celui-ci voulait réduire de moitié la facture des nouveaux gilets de l'armée suisse. Il a été convaincu par les arguments du chef du DDPS, Guy Parmelin. La question reste donc en suspens.

Des gilets à 3000 francs pour l'armée suisse? Le débat divise le parlement

n/a