Le 15 mars 2019, Charmey vit son «grounding». Surendettée, la société Télécabine Charmey-Les Dents-Vertes en Gruyère annonce son dépôt de bilan au terme d’une lente agonie. Malgré les 6 millions de francs injectés par la commune depuis 2011, la faillite était devenue inéluctable pour des installations surdimensionnées pour les Préalpes, désespérément déficitaires, minées par des problèmes de gouvernance récurrents et les conflits villageois. Pour les Fribourgeois, qui sont nombreux à avoir appris à skier sur les pentes de la montagne de Vounetse, la fermeture de «La Télécabine» est un choc.